Mes créations

RobesCostumes hommesCostumes enfants

Robes

Toutes ces robes ont été conçues, soit pour un spectacle, des clients, ou une exposition, elles sont donc fabriquées de façons très différentes, en fonction des activités. De la plus simple comme la robe style médiéval verte, à la plus évoluée comme la robe rouge d’Aliénor, ou encore la plus compliquée et surprenante, comme la robe « fronde », puisque transformable, brodée en 107 heures à la perle de rocaille !
Voyez, l’éventail de fabrication est large, et les possibilités nombreuses !

Tous ces modèles sont des exemplaires uniques, et ne constituent en aucun cas un catalogue, mais ce qu’il est possible pour moi de réaliser.

Je reste à votre disposition pour toute commande ou précision que vous souhaiteriez avoir, pour cela, cliquez ici

Viking femme IXe siècle (norvégien)
Réalisé de façon non figurative, celui ci est presque historique, puisque non cousu-main.
Il y a d’abord une chainse (chemise de dessous) en lin et coton ; la robe principale est en pure laine ; et enfin le tablier est en mélange de coton et laine. Ce dernier est orné provisoirement de fausses fibules norvégiennes, et bordé d’un galon typiquement viking tissé main.
LA CAPE semi-circulaire est en pure laine, elle peut être mise avec ou sans LE CHAPERON, celui ci est brodé main.
Toutes les coupes de ce vêtement sont médiévales, ce qui le rend très différent de mes autres réalisations. Il est ma propriété, et je le porte lors des fêtes estivales.

Robe fin XIIe siècle style Aliénor d'Aquitaine
C’est le modèle le plus élaboré. La première robe de dessous aux manches étroites est en coton et lin et ne possède aucun système de fermeture.
La robe de dessus est en coton épais, l’ouverture se fait sur les côtés par un laçage. Les manches deviennent amples à partir du coude et sont doublées de satin. Le tout est décoré d’un large galon de fil métallique. (Photo : Alexandre Porte. Mannequin : Laurence Porte).

Robe médiévale style XIIIe siècle

C’est un modèle réalisé de façon plus simple que le précédent. La première robe n’existe pas et est simplement imitée par une paire de manches supplémentaire. C’est un costume visuel pour un spectacle nocturne et ne comporte aucun système de fermeture.

Robes Renaissance
Ce costume Renaissance femme, de style Anne Boleyn, se présente en deux parties pour le corps : une jupe ample en polyester, qui peut encore être modifiée ou améliorée, et une sur-robe en vélours épais gris.  Elle est en taille 38/40.
La coiffe a nécessité deux jours de travail.

Modèle français conçu en 2 parties, de façon moderne, pour un spectacle. C’est une jupe en polyester sur laquelle vient se poser une sur-robe plus courte en taffetas. Le modèle a été très abîmé lors d’une série de spectacles.

Robe époque Fronde (1648-1653)
C’est le modèle le plus élaboré avec ses 4 mètres de dentelle par manche, et sa particularité de transformation. Du XVIe siècle du Roi Soleil avec ses manches portées au-dessus du coude et sa jupe peu ample, vous passez au XIXe siècle, avec ses robes aux crénolines démesurées. Pour cela, remontez les manches au maximum, descendez les épaules en décolleté, enlevez l’arrière bleu de la robe, mettez une crinoline sous la jupe, et vous voilà sous Napoléon III.

Robe style Angélique de Fontanges (milieu règne Louis XIV)
Cette robe est portée sans jupon volumineux. Si autrefois, tout le volume de la robe se trouvait ramené sur l’arrière, ici ce n’est pas le cas. Le volume a été imité et fixé sur la robe.

Robe de bal 2e moitié du XIXe siècle
A porter uniquement le soir. Ne possédant pas de crinoline, j’ai superposé plusieurs jupons et comme ce modèle était utilisé de nuit, je me suis autorisée à ajouter un dernier jupon décoratif en forme de pétales de fleurs dans un tissu brillant ultra-brillant et très moderne… le laser ! Le bustier est en velours épais et se maintient sans baleinage.

Robe d'après-midi 1880-1900
Cette robe est un véritable puzzle, puisque constituée de pièces venant d’un peu partout. Le bustier existait mais sans manches et sans dentelle, la jupe n’existait pas. Le gros noeud volumineux de l’arrière a été récupéré dans une friperie. J’y ai ajouté toutes les longueurs bleues et des doubles manches ont été créées… Bref, un très gros travail, pas si pratique, puisqu’une soixantaine d’heures ont été nécessaires pour cette robe à mi-chemin entre le XIXe et le XXe siècles !!!
Malheureusement en raison de son trop long volume sur la partie basse de l’arrière, la robe a été endommagée accidentellement lors du son et lumière de Saint Fargeau. La réparation a été faite, mais…

Costumes hommes

Costumes médiévaux
Comme pour les modèles des robes, ces costumes ont été réalisés pour les mêmes raisons.
Du plus simple comme la tenue de croisé, au plus élaboré comme la tenue François 1er, les possibilités sont nombreuses tant au niveau technique qu’a celui du choix des tissus, selon les désirs des clients, sauf pour le costume purement authentique, que je ne réalise pas.

Je reste à votre disposition pour toute commande ou précision que vous souhaiteriez avoir, pour cela, cliquez ici.

Costume Bernart de Ventadour

Costume milieu du XIIe siècle, constitué d’un bliaud violet et d’un surcot rouge. Ce modèle troubadour, a été coupé sur un « patron » médiéval typique. La seule création est celle de la ceinture et de la bourse en cuir, par Ludovic Louchel artisan cuir. Ce costume est à vendre.

Costumes Renaissance

Costume François 1er

Costume complet comprenant : une culotte bouffante pouvant être remontée sur les jambes pour être plus courte, un pourpoint également ouvert dans le dos pour plus d’aisance, une casaque en velours assez lourd, et le chapeau assorti.
Pour information, deux jours ont été nécessaires pour créer le chapeau ! Je laisse votre imagination travailler pour trouver le temps qu’il m’a fallu pour faire ce costume…

Costumes étrangers

La chemise russe

Cette chemise, créée pour un particulier, est en réalité une copie légèrement modifiée dans son système d’attaches, afin que celles-ci ne gênent pas son propriétaire lorsqu’il joue de l’accordéon lors de ses concerts. Faite dans un tissu naturel, elle a un côté plus authentique que son modèle, exécuté dans une doublure brillante.
La chemise présentée ici, ainsi que la réalisation du patron, ont nécessité une quarantaine de travail. En principe, je ne réalise aucun modèle « moderne », mais cette chemise russe a une origine ancienne, et son possesseur est membre fondateur du groupe Akrofolk, spécialisé dans les musiques des Balkans.
Elle est réalisée dans le même tissu que le manteau de cavalier mongol, seul le système d’attache a été modifié, en fixant définitivement une partie de l’ouverture, et en rajoutant des boutons, dont certains sont uniquement décoratifs. (Photos Pascaline Kromicheff).

Le manteau mongol

Le véritable modèle XIIIe siècle était un peu trop rustique à mon goût. J’ai donc allégé la forme en faisant une grande découpe sur le devant, puis installé des attaches lacets (sauf sur le col) pour le rendre variable à l’extrême, en le fermant aussi bien à droite qu’a gauche, et surtout… en le faisant réversible ! L’une des faces plus « spectacle » dans un coton brillant et tissé de motifs, l’autre face plus naturelle dans un tissu « imitation peau », pour lui donner un aspect final moins guerrier, j’ai bordé le tout avec du biais. (Photos Pascaline Kromicheff).

Costumes enfants

Tous ces costumes, du plus récent aux plus anciens, ont été réalisés, soit pour les enfants visiteurs du château d’Ancy-le-Franc, ce qui impliquait une fabrication simple, soit pour une cliente particulière comme la robe de velours violet et argent, dont le modèle est plus évolué : laçage au dos, manches portées courtes ou longues, et amovibles, mais avec une robe de dessous imitée !

En revanche, le modèle italien (1re photo) très différent, est le plus compliqué : double robe, l’une aux manches étroites et longues, l’autre aux manches ouvertes pouvant se fermer ou non aux épaules, la coiffe ressemble à celle des adultes. Pour les costumes plus anciens ( roses, bleus clairs, jaunes), ce modèle est abandonné.

Je reste à votre disposition pour toute commande ou précision que vous souhaiteriez avoir, pour cela, cliquez ici.

* Les costumes marqués d’une étoile, sont des créations d’expositions, ils restent à vendre, pour cela veuillez vous adresser à la créatrice par la rubrique contact .
La robe 1880-1900 située dans le grenier personnel, également marquée d’une étoile, est un bien personnel, mais je peux la céder avec l’ombrelle et un chapeau, et sera donc vendue d’occasion.

12 commentaires

  1. Camille Leclerc

    Tres beau travail ! Toujours autant de courage, de passion… que tu nous fais partager avec grâce. 😉 La minutie et la precision des costumes se remarque direct dans ton travail. Un grand bravo Elisabeth. 😉
    ps : petit coup de coeur pour les robes du style angelique de fontange…

     
  2. BESSON

    Je découvre votre nouveau site et ses costumes fabuleux.
    Que de travail !
    Passion, plaisir, charme, élégance…

    Louisa B. et Lorenzo petit fils très admiratif.

     
  3. Sonia Blanc

    Un régal pour les yeux !
    Tu fais un véritable travail d’orfèvre, et j’admire ton sens du détail et ton attachement à l’histoire.

    J’espère avoir la chance de reprendre en photo tes créations un jour à l’occasion.

    En tout cas, longue vie à couture d’histoire et bonne continuation

    Sonia B.

     
  4. AnnieLS08

    un réel plaisir cette visite beaucoup plus claire et accessible.
    Tu es une fée! Je souhaite que ton coup de baguette magique toutes les portes de la gloire.
    amitié

     
  5. Patrick et Jean-luc, "les beauté divines"

    Coucou !
    Bravo pour ton site et ton entreprise, c’est un travail exceptionnel. On croise les doigts pour toi.
    Bisous

     
  6. Simone COURTOIS

    Hélas aucune de ces robes n’est à ma taille « mannequin »….Hi! Hi!!
    Dommage, la robe « empire » me plaisait bien….Saurais-tu faire des crinolines comme au temps de Sissi????
    Bon Dimanche mon amie…

     
  7. Simone COURTOIS

    Les enfants se sentent des rois et reines dans ces costumes superbes…
    Bravo Elie, gros bisous de Mirabelle

     
  8. Simone COURTOIS

    Coucou, Elie….Une petite visite pour voir toutes tes nouveautés… Simplement superbes et réelles… Ta patience et ton génie sont à souligner et j’espère que l’exposition au château de Nuits sur Armançon sera un vrai succès pour toi et le chemin vers la gloire…
    Bisous,
    ma douce de Mirabelle…

     
  9. Loraine

    Que de souvenirs en visionnant l’album de cette belle et folle journée au Parc Buffon! C’est avec beaucoup de plaisir que je viens visiter ton site pour la première fois et je te félicite pour tout ce travail accompli avec tant de patience.
    Persévérance et acharnement sont de mise!
    Bonne continuation pour tes futurs projets, en souhaitant qu’ils soient nombreux!

     
  10. AnnieLS08

    Quelle merveille, Elisabeth. je devrais dire QUELLES MERVEILLES! \
    il t’en faut une patience pour réaliser toutes ces beautés!
    félicitations.
    je me présente Annie Leclerc ou myrtille sur un autre espace.

     
  11. BESSON Louisa

    Mon petit fils a eu l’occasion de porter un de vos merveilleux costumes style Renaissance lors d’une visite guidée dans ce magnifique château d’Ancy-le-Franc. J’admire votre travail et vous en félicite.
    Louisa BESSON

     
  12. COURTOIS Simone

    Parvenue enfin sur ton site, je ne regrette pas l’attente qui me fait visiter les costumes des époques ancestrales et pour ce merveilleux travail, je te dis BRAVO, Elisabeth…. A bientôt sur un autre forum pour y réapprendre l’histoire de France grâce à toi…Je suis aussi Mirabelle et te fais de gros bisous

     

Laisser un commentaire